Souscription publique – Eglise Saint-Sulpice

Samedi 23 novembre 2019, dans l’église Saint-Sulpice de la commune, Madame Marois, maire de Bougy lez Neuville, et Monsieur Bourgoin, délégué du pays, de la Fondation du patrimoine ont signé la convention de souscription publique pour la restauration du caquetoire de l’église.
Madame Marois a retracé l’historique de l’église et expliqué les détails du projet de la souscription destinée à restaurer le caquetoire qui menace de s’effondrer.

Un peu d’histoire

L’église de Bougy-lez-Neuville, placée pour la protection de Saint-Sulpice, remonte au 11e siècle. C’est alors un édifice en bois dont nous ne conservons qu’un témoignage écrit.
Comme beaucoup d’églises, elle a subi de nombreuses dégradations et modifications au fil des siècles, voire même des reconstructions.

C’est aujourd’hui un édifice de taille modeste composé d’un unique vaisseau central laissant en partie deviner le dessin de sa charpente.
L’élément architectural le plus remarquable est certainement le porche en bois que l’on peut admirer sur le flanc nord de l’édifice.

Protégé au titre des monuments historiques, il daterait du 16e siècle ce qui en fait la partie la plus ancienne de l’église. La finesse et le soin apportés à sa mise en œuvre en font sa singularité.
Il était utilisé par les fidèles comme un espace protégé où se réunir et discuter, d’où le nom qui lui est communément attribué de « caquetoir » ou « caquetoire » : le lieu où l’on vient caqueter.

 

Présentation du projet

Faire un don